La musique algérienne

La musique algérienne est connue pour la diversité de ses styles et la richesse de son répertoire.

Elle comporte, en effet, différents genres :

  • La musique arabo- andalouse, considérée comme la musique classique algérienne, est fondée sur le système des noubas inventé par le virtuose musicien Baghdadi Ziryeb (789-857), réateur de la tradition musicale de l’Espagne musulmane.

    Elle a trois variantes : le Ghernati de Tlemcen(Cheikh Larbi Bensari, El Hadj El Ghaffour), le Sa’naa d’Alger(Mahieddine Bachtarzi,Dahmane Benachour, Fadila Dziria, Abdelkrim Dali) et le Malouf de Constantine (El Hadj Mohamed El Fergani, Hamdi Bennani, Hassan El Annabi).

  • La musique chaabi , issue de la musique arabo- andalouse, est née dans les quartiers populaires d’Alger dans la première moitié du XXème siècle. Elle est interprétée dans la langue populaire, dialecte de la capitale (d’où son nom de chaabi qui signifie « populaire » en arabe) par des maîtres parmi lesquels : Hadj M'Hamed El Anka, Maâzouz Bouadjadj, Boudjemaâ El Ankis, El Hachemi Guerouabi, Dahmane El Harrachi, Slimane Azem, Abdelkader Chaou, Amar Laachab, Amar Zahi, Abderrahmane Koubi, Abdelmadjid Meskoud

  • La musique kabyle avec ses spécificités propres et sa poésie, compte parmi ses interprètes: Idir, Ait Menguellat, Maatoub Lounes, Kamel Hamadi, Cherif Kheddam, Djamel Allam, Malika Domrane.

  • La musique staifi staifi est une musique populaire basée sur le rythme zendali . Parmi ses interprètes citons à titre d’exemples Bekakchi El Kheir, Samir Staifi, Bentoumi Mohamed, Djamel Nordine…

  • La musique chaouie est un style musical traditionnel de la région des Aurès qui s‘exprime tantôt en arabe, tantôt en chaoui. Parmi ses interprètes citons à tire indicatif : Katchou, Hamid Belbeche, Aissa Djarmouni, Ali El Khencheli, Hadj Bouragaa, Djenia Khaled, Teldja, Zoulikha, Nacreddine Hora, Massinissa.

  • La musique sahraouie est à l’origine une musique bédouine fondée sur le bendir et le jawaq (la flûte). Parmi ses interprètes, citonsà titre d’exemple : Ahmed Khelifi, Abdelhamid Ababsa, Menai Ahmed, Amar Bar, Rah Tahar, Bachir Sahraoui, Rabah Driassa, Nora….

  • La musique oranaise et le rai : La musique oranaise tire sa spécificité par le mélange harmonieux entre le badaoui traditionnel et le moderne. Ces principaux maîtres sont Ahmed Wahbi, (chanteur compositeur), Blaoui Houari.

  • le rai est né dans la région d’Oran, il s’exprime en arabe dialectal. C’est une forme musicale qui résulte de l’union de la musique bédouine, des sonorités latines et arabo andalouse. Parmi les noms liés à ce genre musical : Cheikha Remiti, Cheikh Khaldi, Cheikh Hamada, Ahmed Saber, Zehouania, Bellemou, Houari Benchenet, Rachid et Fethi Baba Ahmed, Hasni, cheb Khaled, cheb Mami, Fadila, Sahraoui…

  • La musique Gnawa est une musique ancestrale qui provient de l’Afrique subsaharienne. Elle est chantée par un maalem (maître) sur une musique à base de guembri, de tbel et qarqabus. Les interprètes les plus connus de cette musique sont Othmane Bali, Hesna El Bacharia

 

 
 
Haut de page

 

 

Copyright © Ambassade d'Algérie A Varsovie, ul, Dabrowiecka 21 03-932 Warszawa
Téléphone : + 48226175855 Fax : + 48226160081 E-mail : warsaw@algerianembassy.pl