La topographie

20°00 N , 3° 00 E

L’Algérie se situe au nord-ouest de l’Afrique en bordure de la Méditerranée. D’une superficie de 2 381 741 km², le territoire algérien est le plus vaste du pourtour méditerranéen et second en Afrique après le Soudan.

Quatre principaux ensembles de reliefs, d'étendue très inégale se succèdent du nord vers le sud et reflètent un contraste climatique très accentué.

Le massif du Djurdjura


Au nord, le long de la côte méditerranéenne (1200km), s'étend l'étroite plaine du Tell d'une largeur variable de 80 km à 190 km. La paline du Tell et les vallées attenantes abritent la grande majorité des terres agricoles du pays.

Aux confins du Tell, deux massifs montagneux orientés de l’est vers l’ouest : l'Atlas tellien au nord et l’Atlas saharien au sud tendent à se confondre vers l’est de l’Algérie en formant le massif des Aurès. L’Atlas tellien est formé d’une succession de chaînes de montagnes (l'Ouarsenis, le Chenoua, le Djurdjura, les Babors et les Bibans) ou s’interposent, parfois adjacentes à la plaine du Tell, des vallées riches et fertiles (Chlef, Hodna, Soummam, Sétif). Le point culminant de l'Atlas Tellein est le mont Lalla-Khadîdja qui s’élève à 2 308 mètres d'altitude. L’Atlas saharien comprend les massifs du Ksour, Djebel Amour, des Ouled-Naïl, des Zibans et les monts du Hodna.

Les deux ensembles de reliefs encadrent une région de hauts-plateaux occupant 9% de l’ensemble du territoire. Caractérisés par un climat semi-aride, leurs profil en cuvette explique la présence de nombreux lacs salés (appelés chotts) collectant les eaux de surface. Le Chott Melrhir atteint –40 m.

Au sud de l'Atlas saharien s'étend l'immense désert du Sahara qui représente 80% de la superficie de l'Algérie. Le Sahara se compose pour une grande part de plateaux rocheux et de plaines caillouteuses. Deux vastes régions de sables : le Grand Erg occidental et le Grand Erg oriental (Iguidi et Chech), constituent les principaux ensembles de reliefs dunaires du désert saharien.

Enfin, au sud du Sahara s'étend le massif du Hoggar : c'est une succession de hauts-plateaux désertiques qui s'élèvent en gradins, dominée dans sa partie centrale par d'imposants reliefs au profil dentelé où le mont Tahat qui s’élève à 3 003 mètres constitue le plus haut sommet de l’Algérie. À l'est du Hoggar, le Tassili n'Ajjer, haut plateau aride juché à plus de 1 000 mètres d'altitude où s’érigent des formations rocheuses fortement érodées reflètent un paysage qualifié de lunaire.

 
Haut de page

 

 

 

Copyright © Ambassade d'Algérie A Varsovie, ul, Dabrowiecka 21 03-932 Warszawa
Téléphone : + 48226175855 Fax : + 48226160081 E-mail : warsaw@algerianembassy.pl